Intitulée « L’artisanat, animateur des territoires et acteur de l’économie de proximité et organisée par des acteurs majeurs du monde l’artisanat et de entrepreneuriat, soutenue par la BRED, la Banque Populaire Rives de Paris, la Maaf et AG2R la Mondiale, cette manifestation se propose d’analyser les nouvelles tendances de consommation et le désir de proximité des consommateurs.

Rédigé le 5 décembre 2017.

Deux grandes tables rondes se dérouleront le 12 décembre 2017 de 14h15 à 15h30 et de 15h30 à 16h30

  • La proximité pour l’artisan : une évidence et des opportunités :

Acteur naturel et traditionnel de proximité, l’artisan peut tirer parti des richesses de son territoire pour dynamiser son entreprise et la développer, en s’impliquant dans des initiatives locales et en s’appuyant sur le numérique. Deux actions de valorisation de produits locaux, dans le domaine de l’alimentation et du bâtiment, illustreront la stratégie gagnant/gagnant des circuits de proximité. Un chef d’entreprise, membre du réseau Répar’acteurs, présentera cette initiative lancée par un groupement d’artisans. La fondatrice d’une plateforme numérique pour les boulangers expliquera comment la proximité physique peut se doubler d’une proximité numérique. Des responsables d’organisations professionnelles et de Chambres de métiers et de l’artisanat montreront l’importance d’un accompagnement spécifique pour renforcer les chances de réussite de ces projets.

  • L’artisan : un acteur engagé sur son territoire, qui participe
    à son rayonnement et prépare l’avenir :

Au-delà de son entreprise, l’artisan fait bénéficier de ses atouts tout son écosystème local. Il peut ainsi mener des actions relevant d’une démarche sociale ou même culturelle. Créateur de lien, passeur de mémoire, il agit pour la redynamisation et l’attractivité économique et touristique de son territoire. Des associations d’artisans, impliquées dans la formation de jeunes et de publics loin de l’emploi, un collectif engagé dans une démarche RSE, témoigneront de cette dynamique. Une pépinière d’entreprises du secteur des métiers d’art et un pôle régional spécialisé dans l’ameublement et le bois expliqueront comment les pouvoirs publics locaux ont soutenu leur projet, quels ont été les effets sur le développement des entreprises et de leur territoire et quels obstacles ils ont rencontrés et surmontés. Un artisan fondeur de cloches racontera, à partir de son expérience, comment le tourisme de savoir-faire contribue la fois à la valorisation de savoir-faire ancestraux et au rayonnement culturel de son territoire.

Source : communiqué du Ministère de l’Economie et des Finances